Retour l'accueil du site

mur végétal

Les élèves des classes de 6ème à 3ème de la Section d’Enseignement Général et Professionnel Adapté (SEGPA) du collège Laura Boula à Wé ont réalisé un mur végétal  ou jardin vertical afin d’apporter un coin de verdure sans encombrer l’espace de la cour de l’établissement scolaire. L’inauguration de cette œuvre a eu lieu le 12 septembre dans la matinée.


Comme chaque année, de nombreux projets artistiques et culturels (PAC) voient le jour dans les nombreuses écoles, collèges et lycées. Au collège Laura Boula, l’idée de réaliser un mur végétal a été imaginée par les élèves en concertation avec l’ensemble des enseignants SEGPA en conciliant la protection de l’environnement, le développement durable et l’amour pour les plantes.


Tout au long de l'année, les élèves ont travaillé sur leur projet en alternant les cours théoriques et pratiques. De la récupération à la mise en place de la structure et l’installation des végétaux, les élèves, encadrés par les enseignants ont tout pris en charge.


1/ La maquette du mur

Les élèves se sont mobilisée pour réaliser un plan valorisant les différents matériaux issus de la récupération quotidienne, associés à des plantes afin d’embellir la façade d’un des bâtiments SEGPA.


2/ La récupération

Après avoir observé leur environnement proche pour distinguer les éléments naturels, des nuisances environnementales en passant par le tri sélectif des déchets, les élèves ont rapporté toutes sortes de contenants pouvant accueillir des plantes.


3/ La structure

En suivant les plans de la maquette, les jeunes ont fixé sur la façade la plus visible du bâtiment central, des chevrons en bois puis y ont fixé un grillage quadrillé et rigide sur lequel grimpera des plantes non toxiques fleurissantes. Des étagères en bois ont également été posées après avoir été peintes par les petits artistes.


4/ Concept horticole

Depuis le début de l’année scolaire, les collégiens se sont familiarisés avec la vie végétale en découvrant les graines, en réalisant des semis, des bouturages et du rempotage et surtout en choisissant les plantes qui seront capables de se développer sur ce mur végétal et enfin leurs installation en prenant en compte les paramètres physiques de l’environnement, la luminosité, la température, l’humidité et la fréquence d’arrosage.


5/ La réalisation finale

Ce mur végétal, réalisé au moyen de bouteilles en plastique, de ballons de football crevés, de pneumatiques, de boites de conserve, de planches de bois usagées et de cailloux en calcaire tombés des falaises, dans lesquels ont été plantées des plantes aromatiques et d’ornement, a fait naître chez les collégiens, une attitude citoyenne et responsable. Ils assureront eux même l’entretien de cet espace jusqu’à la fin de l’année scolaire.


Même si l’idée du mur végétal ne vient pas du monde moderne, elle reste néanmoins l’objet de nombreux projets scolaires inspirant la joie et le plaisir.