Retour l'accueil du site
Accueil > Education Formation > Actualités > Un lien linguistique et interculturel solidifié

Un lien linguistique et interculturel solidifié

Quinze jeunes calédoniens dont sept de la Province des Iles Loyauté (3 de Maré, 2 de Tiga, 1 d’Ouvéa et 1 de Lifou) ainsi que leur accompagnatrice, originaire de Lifou, sont de retour d’un voyage d’une quinzaine de jours en Belgique dans le cadre d’un programme d’échanges cuturels

Pour les jeunes calédoniens, ce déplacement leurs a permis de constater et de découvrir les différences de culture, de mode de vie et des paysages et ainsi s’adapter pour mieux connaître toutes ces richesses qui font la différence entre les uns et les autres. Leur slogan «  Travailler davantage, Economiser et Voyager » les conduit déjà à envisager un nouveau projet d échanges basé sur de grandes réflexions.

Le programme d’échanges « ERASMUS+ », né du partenariat avec le Centre d’Information Jeunesse de Nouvelle Calédonie (CIJNC), l’association belge du Museum  « The Sound of B » et les Directions de la Jeunesse, des Sports et Loisirs de la Province des Iles Loyauté et de la Nouvelle Calédonie a permis à la jeunesse calédonienne d’acquérir des compétences, découvrir de nouvelles méthodologies de travail et d’enseignement, les différents modes de vie environnementaux, la culture locale et favoriser les échanges linguistiques.

Les échanges entre la Nouvelle Calédonie et la Belgique ont commencé l’an dernier, au mois de juillet, sur la culture et l’environnement avec la venue de quinze jeunes belges, originaires de la ville d’Ostende, membre de l’association Museum « The Sound of B » (Le son de la Belgique) sur la grande terre et à la tribu de Jozip à Lifou.

Dans le cadre de la continuité de ce programme, début juillet 2017, quinze jeunes calédoniens sont partis à la rencontre de leurs homologues belges dans leur propre pays. Une première pour la majorité d’entre eux de sortir de leur pays natal et d’en découvrir un autre.

Par le biais des différentes activités que les jeunes Belges ont proposés, les calédoniens ont découvert la première semaine, la ville d’Ostende,  puis les régions naturelles des Ardennes (Wigny, Brugge, La Roche, Bastogne, Achouffe) et Bruxelles.

La capture des sons émis par les cloches de la Tour de Brugge (Sound of Factory) a été époustouflant pour les oreilles calédoniennes, de même que l’immensité de la plage d’ostende ou ils ont pu pratiquer des activités de plein air telles que l’initiation au surf et la pêche traditionnelle aux crevettes.

En outre, ils ont pu contempler les œuvres murales sur les bâtiments publics et procédé à différentes visites comme le Casino Royal avec la statue de Marvin Gay sur un Piano, le Museum dans lequel ils ont fait la connaissance de deux artistes, James Ensor et Spilliaert et diverses galeries souterraines d’un Bunker et d’un Château à Brugge.

Devant une œuvre constituée de fleurs de toutes les couleurs, en mémoire des morts suite à l’attentat de Bruxelles, ils se sont recueillis.

"Get the Flash Player" "to see this gallery."


Cette expérience, riche en émotion, a pu se réaliser grâce au Centre d’Information Jeunesse de Nouvelle Calédonie (CIJNC), l’association belge du Museum  « The Sound of B » et les Directions de la Jeunesse, des Sports et Loisirs de la Province des Iles Loyauté et de la Nouvelle Calédonie, qui ont su créer ce lien interculturel et linguistique.