Retour l'accueil du site
Accueil > Environnement > L’eau dans les îles

L'eau dans les îles

Description


De nature calcaire avec un relief de type karstique très perméable, Maré, Lifou, Ouvéa et Tiga présentent des caractéristiques communes vis-à-vis de la ressource en eau avec en outre l’absence de réseau hydrographique de surface. Formée par l’accumulation de l’eau de pluie infiltrée dans le sous-sol de l’île  « flottant » au-dessus de l’eau de mer plus dense, la lentille d’eau douce est l’unique ressource en eau de ces îles à l’exception d’un impluvium sur Tiga et d’une usine de dessalement sur Ouvéa.

Schéma du principe de formation de la lentille d’eau douce (Cas de Lifou) -ADAGE-1999



Cadre juridique : un système particulier de responsabilités croisées et de périmètre de compétences plus ou moins recouvrants


Dans les îles Loyauté, le cadre réglementaire et législatif dans le domaine de l’eau est particulier et suit le modèle de répartition de compétences suivant :

Les compétences de la province des îles Loyauté :
•    La protection de l’environnement (loi organique n°99-209, art. 20)

Les compétences des communes :
•    La salubrité publique (code des communes de la Nouvelle-Calédonie, art. L. 131-2)
•    L’adduction d’eau potable et l’assainissement (code des communes de la Nouvelle-Calédonie, art. L. 372-1)

Les compétences de la Nouvelle-Calédonie :
•    L’hygiène publique et la santé (loi organique n°99-209, art. 22-4°).
•    Gestion de la ressource en eau

Les compétences de l’Etat :
•    La salubrité publique (code des communes de la Nouvelle-Calédonie, art. L. 331-13)
•    Les déclarations d’utilité publique (décret du 16/05/1938)

Enjeux


La fragilité naturelle de la ressource est aujourd'hui accentuée du fait de la croissance du développement économique en outre dans les domaines de l’agriculture, de l’artisanat et du tourisme en province des îles Loyauté. Ainsi, la gestion durable de cette ressource passe nécessairement par une approche des populations afin de tenter de cerner leur perception et leur comportement vis-à-vis de l'eau.

En 2004, le projet SAGE (Système d’Aide à la Gestion des Eaux) mené en partenariat avec l'IRD et l'UNC, avait pour but d'analyser, d'organiser et d'étudier les modalités de mise à disposition sur Internet, des informations relatives à la ressource en eau et à la perception des consommateurs.

Consulter le site SAGE : http://sage.espace.ird.nc

Actuellement, la province travaille sur la mise en place d’un outil d’aide à la décision pour une gestion intégrée et durable de la ressource en eau sur les îles Loyauté.