Un aérodrome international se profile à l’horizon

Futur aéroport
Engagement

La Direction de l’Aviation Civile (DAC) qui exploite l’aérodrome de Wanaham à Lifou en régie directe pour le compte de la Nouvelle Calédonie par le biais de différents services, s’est rendue début juillet (le 3) à Lifou pour présenter aux coutumiers, aux élus provinciaux et municipaux ainsi qu’au collectif de défense des usagers ne Drehu, le projet de réaménagement de l’aérodrome pour un montant de un milliard sept cent millions de F.Cfp.

En novembre 2016, dans le cadre du comité de pilotage consacré à l’aérodrome de Wanaham, la Province des Iles Loyauté a émis le souhait que cette infrastructure devienne internationale afin de permettre des ouvertures directes sur les pays de la Mélanésie comme le Vanuatu, ou encore sur l’Australie sans forcément passer par Nouméa.

Le projet de réaménagement consiste à démolir les bâtiments existants de l’aérogare d’une superficie d’environ 260 m², à construire deux nouveaux bâtiments, un de 1520 m² de surfaces (hors circulation et dégagements) pour l’aérogare et un autre de 310 m² pour le fret (hors circulation et dégagements) et enfin à étendre le parking véhicules et le traitement des surfaces de voirie et aménagements extérieurs.

Le bâtiment du marché, attenant à l’aérogare, d’une superficie de 270 m² devra être démoli et reconstruit sur un foncier non encore déterminé à ce jour. Le coût de reconstruction est estimé à soixante dix millions de F.Cfp.

Le maître d’ouvrage sera la Nouvelle Calédonie par le biais de la DAC NC, le conducteur d’opération, le service ingénierie de la DAC NC et le maîtrise d’œuvre, le Groupement MMW Architecture. Les travaux d’études débuteront en 2017 puis s’échelonneront de juillet 2018 à avril 2021 avec une mise en service prévue en juin 2021 suivant un calendrier bien précis :

Planning des travaux

  • Etape 1 : Juillet – août 2018 Installation de chantier et démolition de la partie ancienne vigie ainsi que le logement de l’aérogare existante
  • Étape 2 : Septembre 2018 – décembre 2019 Construction de la nouvelle aérogare (sans le fret)
  • Étape 3 : Janvier - avril 2020 Démolition du marché, construction du parking et mise en service de la nouvelle aérogare
  • Étape 4 : Mai – Juin 2020 Démolition de l’ancienne aérogare, mise en place du fret provisoire
  • Étape 5 : Juillet 2020 – Avril 2021 Construction du bâtiment fret, aménagements de l’esplanade, de la case traditionnelle, de l’arrêt de bus et parking.

Coût des travaux

Le montant total de l’opération a été estimé à 1.682.961.955 F.Cfp, réparti comme suit :

  • Travaux : 1.518.981.479 F.Cfp
  • Maîtrise d’œuvre : 121.440.593 F.Cfp
  • Ordonnancement Pilotage Coordination chantier : 15.900.000 F.Cfp
  • Contrôle Technique : 8.731.485 F.Cfp
  • Coordination Sécurité Santé : 9.416.398 F.Cfp
  • Diagnostic amiante : 300.000 F.Cfp
  • Etude de sol : 672.000 F.Cfp
  • Topographie : 2.520.000 F.Cfp
  • Frais divers : 5.000.000 F.Cfp

Les travaux relatifs au prolongement de l’aire de stationnement avion (60.000.000 F.Cfp) et le re surfaçage de la piste (320.000.000 F.Cfp) ne sont pas prévus dans ce financement.

Le service Régulation (SRE) de la DAC NC est le gestionnaire actuel et il est notamment chargé de la gestion, l’entretien et l’exploitation des infrastructures aéroportuaires. Ses missions principales sont d’exploiter l’aérodrome en mettant à la disposition des usagers des installations en parfait état de fonctionnement, de promouvoir et développer les installations, le trafic et les services aéroportuaires offerts et en informer les usagers, d’assurer la mise en œuvre des missions de sûreté (responsabilité du contrôle d’accès…) et de sécurité aéroportuaire notamment par la mise en œuvre et du suivi du système de gestion de la sécurité, du service de sécurité et de lutte contre les incendies d’aéronef et de la prévention du péril animalier.

Aérodrome actuel

12

Marché qui sera détruit

34