La province accompagne ses sportifs au plus haut niveau

logo des jeux

Un peu d´histoire…

Au lendemain de la 2ème Guerre Mondiale et ses ravages occasionnés notamment dans de très nombreuses îles du Pacifique, les grandes puissances mondiales ou régionales, les Etats-Unis, la Grande Bretagne, la France, l’Australie et la Nouvelle Zélande, prennent en compte la nécessité d’ouvrir davantage les peuples Océaniens sur le monde moderne et ses priorités en matière de développement économique, d’éducation et de santé.

Ainsi leur apparaît-il essentiel de promouvoir et faciliter les échanges entre les différents états insulaires d’Océanie.

Dès 1948 un organisme régional, la Commission du Pacifique Sud, devenue depuis la Communauté du Pacifique, dont le siège est à Nouméa, est créée et financée par les grandes nations aux fins d’accompagner le développement de cette région encore relativement mal connue jusqu’à lors, en marge des principaux enjeux du monde.

Dès la fin des années 50, c’est donc très logiquement que, de ce souci d’encourager la coopération régionale naquit l’idée de réunir les athlètes Océaniens à l’occasion d’une compétition multisports d’envergure avec un objectif de performances et de promotion du sport et des valeurs qu’il véhicule, mais aussi et surtout d’en faire un carrefour de rencontres inter-culturelles et fraternelles.

Ce concept, initié conjointement par la Nouvelle Calédonie et Fidji, reçoit alors un accueil enthousiaste et unanime de la part des pays insulaires d’Océanie regroupés au sein de la Commission du Pacifique Sud : les Jeux du Pacifique étaient nés.

Depuis 1963, la Nouvelle-Calédonie a déjà accueilli à trois reprises ces jeux (1966-1987-2011).

 

Les enjeux pour la Province…

Au-delà de l'organisation technique et logistique pour que nos élus(es) soient inscrits(es) dans ces jeux, la mission principale se décline en trois axes de développement que l'on souhaite pour notre province :

- Identifier les disciplines sportives à développer en partenariat avec les pays voisins,

- La formation des encadrants (comment, avec qui, où, quels moyens..)

- Le financement (identifier les ressources et origines de ces financements, les organismes, etc..)

 

Notre délégation

C´est donc notre 1er vice-président, M. Robert KAPOERI, Mme Isabelle BEARUNE en tant que président de la Commission de la jeunesse, des sports et des loisirs, Mme Omayra NAISSELINE en tant que vice-présidente de la commission des sports du congrès de la NC, Mesdames Louise WAHETRA et Julienne LAVELLOI en tant que membre de la commission des sports.

Nos élus se sont donc mobilisés pour nous rapporter des solutions afin de répondre aux enjeux fixés.

On souhaite plein de courage et de tous nos engagements pour nos sportifs engagés dans cette belle compétition…

ouverture des jeux
Nos élus présents lors de l´ouverture des Jeux du Pacifique #Samoa2019

[de gauche à droite : Robert Kapoeri, Charles Cali, Christophe Dabin et Isabelle Bearune]
accueil des délégations
Un accueil haut en couleurs pour nos délégations  - un spectacle offert par les écoles samoanes

Suivez les résultats de nos sportifs en direct :

http://www.ctos.nc/jeux-du-pacifique-de-samoa-2019