Triathlon de Lifou 2018

La province des îles vient d’accueillir pour la 2ème fois consécutive le triathlon. La 1ère édition s’est déroulée l’an passé sur Ouvéa lors de la fête du lagon à Mouli. Cette fois-ci, il s’est déroulé le samedi 20 octobre durant la fête de la Vanille organisée à Mou, Lifou. Les athlètes et officiels sont arrivés sur Lifou le vendredi 19 octobre et sont repartis le dimanche 21 octobre. Il y avait 76 athlètes qui ont concouru soit en individuel soit par équipe et une dizaine d’officiels. L’ensemble de la délégation était hébergée en tribu dans différents gîtes afin de promouvoir le tourisme de proximité. Une athlète a même enchaîné le tour cycliste féminin et le triathlon de Lifou.

L’épreuve s’est déroulée ainsi :

  • Samedi matin, départ à 09h : partie natation avec 1 500m de nage sur un circuit triangulaire dans la baie de Luengoni avec sortie à l’australienne,
  • Samedi matin, vers 09h20 : 1ère sortie de l’eau et début de la partie cyclisme, avec un circuit partant de Luengoni, passant vers Unoj et une arrivée devant la maison commune de Mou sur le site principal de la fête de la vanille,
  • Samedi matin, vers 10h25 : début de la partie course à pied, avec un circuit partant du champ de foire et allant jusqu’à la tribu de Xodré en aller-retour. L’arrivée était sur le site de la fête de la vanille.

L’évènement fut une grande réussite. La population de Lifou était présente sur la plage de Luengonie, aux bords des routes de Luengonie, Unoj, Mou et Xodré. Une excellente coordination s’est opérée entre la province des îles Loyauté et la mairie de Lifou.

Le budget global de ce triathlon n’est pas chiffré puisque l’organisateur Mr Thomas JONDEAU du CTNC (cercle des triathlètes de Nouvelle-Calédonie) a effectué un évènement totalement basé sur le bénévolat et le sponsoring. La province des îles Loyauté et la mairie ont soutenu l’évènement sur la partie logistique, sécurité et organisationnelle. Les cinq premiers athlètes ont réussi un exploit en finissant l’épreuve en moins de 02h30, le vainqueur étant Samuel DONOU.